Inscription à la newsletter - Connexion

Accueil - Hypnose et facteur critique

Hypnose et facteur critique

Le facteur critique peut être définit comme étant l'ensemble de tout ce qui contribue à faire de nous la personne que nous sommes aujourd'hui.

Il englobe donc nos croyances, notre éducation, l’environnement dans le quel nous vivons (familial, professionnel, social, culturel …), en somme tous les conditionnements que nous avons vécus depuis notre naissance (voire depuis notre conception).

hypnose et facteur critique

Symboliquement situé entre le conscient et l'inconscient, Il joue une sorte de contrôle, de filtre pour nous permettre de gérer les événements de la vie sans trop d'émotion.

 

LE CONSCIENT = LE NEO CORTEX

Le néo cortex permet à l’être humain de raisonner, de concevoir des théories, d’argumenter, de faire des choix, il représente la partie consciente de notre cerveau et nous permet de faire 7 +/- 2 actions ou réflexions en même temps.

Par exemple, le néocortex nous permet de discuter avec quelqu’un au téléphone tout conduisant et en pensant qu’il faut s'arrêter déposer une lettre à la poste ou acheter le pain avant de rentrer à la maison …

 

LE SUBCONSCIENT = LE CERVEAU LIMBIQUE

Le cerveau limbique est le siège des émotions dont les quatre principales sont : 

-       la peur, qui nous dit : Voilà ce qui pourrait t’arriver si tu ne réagis pas adéquatement

-       la colère, qui peut signifier : J’ai besoin que mes valeurs soient respectées !

-       la tristesse, qui nous fait prendre conscience que quelque chose s’arrête et qu’il est temps de se tourner vers le renouveau

-       La joie, qui nous fait apprécier comme la vie est belle et vaut la peine d'être vécue.

Nous ressentons ces émotion de façon involontaire, elles s’expriment malgré nous, selon les événements de notre vie et nous nous autorisons ou pas à les exprimer.

 

L’INCONSCIENT = LE CERVAU REPTILIEN

Le cerveau reptilien est chargé de tous nos automatismes : battements du cœur, respiration, digestion, circulation du sang, sécrétion des hormones ….

Toutes ces fonctions se font sans que l’on ait à y penser, elles se font inconsciemment.

Il est toutefois capital de remarquer que ces fonctions inconscientes et automatiques sont quasiment toutes influencées par nos émotions.

Par exemple, la peur fait libérer de l’adrénaline qui accélère les battements du cœur et la joie libère de la dopamine qui accélère également le rythme cardiaque …

Et pourtant, impossible de se tromper entre l’émotion que ressent une adolescente lorsqu’elle se trouve nez à nez avec sa prof de Maths alors qu’elle vient de sécher sa matinée de cours et l’émotion qu’elle ressent lorsqu’elle retrouve son amoureux pour qui elle vient de sécher la même matinée de cours !!!!

 

Pourquoi vouloir contourner le facteur critique ?
Lorsqu’un être humain est en parfaite harmonie, son émotion de base est la joie et lorsqu’il vit un événement particulier, il exprime naturellement l’émotion qu’il ressent, son corps réagit alors automatiquement puis revient à son émotion de base qui est la joie, avec toutes les sécrétions basales normales, les automatismes standards et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Dans nos sociétés occidentales, ce mode de fonctionnement ne se rencontre guère que chez l’enfant dans ses premières années et chez l’adolescent lorsqu’il transgresse les règles édictées par les adultes.

Au fil de la vie, l’éducation parentale et familiale, l’école et les différentes structures éducatives puis les différentes confrontations amicales, amoureuses, professionnelles et autres forgent notre facteur critique qui se structure et se renforce pour nous permettre de vivre avec les autres, de nous accoutumer, de nous adapter, voire de nous plier aux différentes obligations familiales, professionnelles et autres qui ne nous conviennent pas forcément à 100%. Nous nous « adaptons ».

L’adaptation fait qu’il ne nous est pas toujours possible d’exprimer nos émotions comme nous le souhaiterions, nous taisons notre tristesse face à nos enfants, nous taisons notre colère face à notre patron, nous taisons notre peur face à l’avenir …
Et plus nous faisons de concessions, plus nous perdons notre joie de vivre naturelle, mais nous ne le montrons pas, pour entrer dans le moule, pour ne pas faire d’histoire …

Et c’est alors que l’inconscient parle et que la somatisation commence !!!

J’aime beaucoup cette phrase qui dit :

TOUT CE QUI NE S’EXPRIME PAS S’IMPRIME

L'être humain dont les émotions sont brouillées, voire muselées se prive à plus ou moins courte échéance de la communication :

Conscient – Subconscient – Inconscient

Les émotions qui ne peuvent plus s’exprimer vont se fixer dans le corps en faisant ressentir différents dysfonctionnements, colites, aigreurs d’estomac, migraines, douleurs lombaires, insomnies, surpoids, addiction à la cigarette, à l'acool, au chocolat ...

Les MOTS se transforment en MAUX …

L’hypnose permet de contourner le facteur critique pour aller directement parler au subconscient qui va activer toutes les ressources nécessaires à l’arrêt des douleurs de l’inconscient.

La méthode Kilo-Diet

Régime minceur

KiloDiet : Maigrir durablement avec Mariane Rosemberg

Le programme KiloDiet

>>Mon bilan gratuit

Ma méthode

Ma méthode

Découvrez comment fonctionne la méthode de Mariane Rosemberg. 
Notre experte en Nutrition

En savoir + sur : Ma méthode

Le sport fait-il maigrir ?

Le sport fait-il maigrir ?

Quel est votre bonne fréquence cardiaque
faites le test

En savoir + sur : Le sport fait-il maigrir ?

Ménopause et surpoids

Ménopause et surpoids

La ménopause est souvent associée à des bouffées de chaleur et une prise de poids. Une alimentation choisie vous permettra de vivre sereinement votre ménopause.

 

En savoir + sur : Ménopause et surpoids